L'histoire

HMS Larne (1910)


HMS Larne (1910)

HMS Larne (1910) était un destroyer de classe Acorn qui a servi avec la deuxième flottille de destroyers avec la Grande Flotte en 1914-15 et à Devonport plus tard en 1915, avec l'escadron britannique de l'Adriatique attaché à la flotte italienne à la fin de 1916-début 1917, la flottille de Malte pendant la majeure partie du reste de la guerre et la cinquième flottille de destroyers principale à partir de juillet 1918.

Les Larne a été posé par Thornycroft à Southampton le 8 décembre 1909, lancé le 23 août 1910 et achevé en février 1911.

Lors de ses essais à pleine puissance, elle a atteint une moyenne de 28,723 nœuds sur 14 900 shp à 720,2 tr/min.

De 1911-14 le Larne, ainsi que toute la classe Acorn et le destroyer de classe Laferoy HMS Alouette a formé la 2e flottille de destroyers, une flottille entièrement équipée qui faisait partie de la 2e division de la Home Fleet jusqu'en 1912, puis de la première flotte de 1912 à 1914. Au début de la guerre en 1914, la Première Flotte est devenue la Grande Flotte.

Le samedi 1er juillet 1911 sept membres de la classe (Gland, Alarme, Fusilier, Némésis, Lyra, Nymphe et Larne) ont effectué des essais à grande vitesse au large de Berehaven, où ils auraient tous atteint 28 nœuds. Cependant, le temps était rude et lorsqu'ils ont atteint Portland le mardi 4 juillet, ils auraient tous fui, de l'eau pénétrant dans les soutes à pétrole. Les réparations ont dû être effectuées par des plongeurs à Portland.

En juillet 1914, il était l'un des vingt destroyers de la deuxième flottille, qui faisait partie de la première flotte de la Home Fleet, qui contenait les cuirassés les plus modernes. La deuxième flottille contenait toute la classe de destroyers Acorn ou H.

Première Guerre mondiale

Après le déclenchement de la guerre en août 1915, le Larne et la classe entière a formé la deuxième flottille de la grande flotte. En novembre 1914, ils avaient été rejoints par le chef de la flottille Fauché. Le 19 février 1915, son navire jumeau Chardonneret a fait naufrage, laissant les dix-neuf survivants dans la flottille. En juin 1915, la flottille contenait les dix-neuf bateaux de la classe Acorn et le destroyer de classe M HMS Lune.

Plus tard dans la guerre, un gros problème était l'incapacité de repérer les sous-marins lorsqu'ils étaient présents, mais au début, le problème était tout le contraire. Début novembre, une série de rapports parvint à la Grande Flotte de sous-marins autour des îles écossaises. Les 12 et 13 novembre, des rapports fermes sont parvenus des Hébrides. Fusilier et Larne a été envoyé pour enquêter. À leur retour, ils ont déclaré avoir trouvé des preuves évidentes que les sous-marins allemands utilisaient effectivement les Hébrides occidentales. Quelle que soit cette preuve, cela n'avait rien à voir avec les sous-marins, qui n'étaient pas réellement dans la région à l'époque !

En février 1915, le Larne division (Caméléon, Larne, Fusilier et Rubis) a été envoyé de Scapa Flow dans la mer d'Irlande pour aider à se défendre contre un raid sous-marin et ont été postés à Barrow-in-Furness. Cependant, ce fut une publication de courte durée. Ils restèrent quelques jours à Barrow, puis escortèrent le cuirassé HMS Conquérant au sud à Liverpool sur elle à Devonport pour les réparations après avoir subi des dommages dans une collision. Ils sont arrivés à Liverpool le 14 février, puis ont commencé le voyage de retour à Scapa. Cela ne s'est pas très bien passé - le Larne était le seul à atteindre Scapa sans problème. Rubis et Fusiliers s'est avéré fuir lorsqu'ils ont atteint la Clyde et ont dû accoster, tandis que le Caméléon a heurté le mur du port de Greenock ! Les Rubis atteint Scapa le 18 février, le Caméléon et Fusilier le 24 février !

Les Larne est resté avec la Grande Flotte jusqu'en décembre 1915, mais à ce stade, seuls six membres de la classe étaient encore avec la flotte. La flottille avait commencé un lent mouvement vers Devonport en septembre 1915, et le Larne déplacé vers le sud au début de 1916. Elle a été répertoriée comme étant basée à Devonport dans les listes de la Marine de janvier 1916.

Le 28 avril 1916, le Larne a ouvert le feu sur un sous-marin à longue distance en retournant à Devonport du devoir d'escorte. C'était l'un des trois sous-marins qui n'avaient pas entendu le message radio allemand mettant fin à une période de guerre des sous-marins presque sans restriction autour de la côte britannique, mais il a survécu à cette rencontre avec le Larne.

Le 9 septembre 1916, le Larne escortait les SS Elby quand les SS norvégiens Pronto a été coulé par un sous-marin dans la zone au nord-ouest d'Ouessant. Les Larne est arrivé sur les lieux alors que le sous-marin était encore à la surface et a ouvert le feu à 6 000 mètres, le chassant. Elle a ensuite récupéré l'équipage du Pronto.

En novembre 1916, le Caméléon était toujours répertorié comme étant à Devonport, mais en décembre 1916, il était l'un des quatre navires de la classe Acorn (Caméléon, Néréide, Larne et Némésis) qui s'était déplacé en Méditerranée pour rejoindre l'escadron britannique de l'Adriatique. En janvier 1917, tous les quatre furent signalés comme étant rattachés à la flotte italienne. Cependant, leur séjour dans l'Adriatique a été court et, en mars, ils faisaient tous partie du contingent de la 5e flottille de destroyers basée à Malte, rejoignant quatre de leurs sœurs (Gland, Ménestrel, Fusilier et Tadorne de bellon). En mai 1917, ces huit navires firent tous partie de la flottille distincte de Malte.

En juin 1917 Caméléon, Néréide, Larne et Némésis étaient répertoriés comme faisant partie de la flottille de Malte, mais aussi comme étant toujours rattachés à la flotte italienne.

En janvier 1918, il était l'un des six destroyers de classe H faisant partie de la Malta Patrol.

En juillet 1918, les navires de la flottille de Malte avaient rejoint la cinquième flottille, basée à Brindisi. De plus, ils avaient finalement été rejoints par le Rapide, qui avait disparu d'Irlande en juin, et est arrivé en Méditerranée en juillet. C'était la première fois depuis juin 1915, lorsque les premiers navires quittèrent la Grande Flotte pour se rendre à Devonport, que tous les navires survivants de la classe Acorn encore en service britannique étaient rassemblés dans la même formation. Cela n'a pas duré longtemps, comme en août 1918 Lyre avait été transféré à Gibraltar.

En novembre 1918, il était l'un des quatorze destroyers de classe H de la cinquième flottille de destroyers, maintenant à Mudros, bien qu'il ne soit pas clair quand il a déménagé dans la mer Égée.

Dans la Navy List de février 1919, il faisait partie de la flottille de destroyers à Malte.

En novembre 1919, il était l'un des sept destroyers de classe H aux mains des équipes d'entretien et de maintenance dans la réserve de Devonport.

Carrière en temps de guerre
-Août 1914-Décembre 1915 : Deuxième Flottille de destroyers, Grande Flotte
Janvier 1916-novembre 1916 : deuxième flottille de destroyers, Devonport
Décembre 1916-janvier 1917- : Escadron britannique de l'Adriatique (rapporté comme attaché à la flotte italienne en janvier et juin 1917)
Mars 1917-avril 1917 : 5th Destroyer Squadron, Malte
Mai 1917-juin 1918 : Flottille de Malte
Juillet 1918-août 1918- : cinquième flottille de destroyers, Brindisi
-décembre 1918-février 1919- : Escadron égéen, Mudros

Commandants
Commandant Rafe G. Rowley-Conwy : 12 mai 1914-juillet 1914-
Lt Commandant Aubrey T. Tillard : - Octobre 1914-

Déplacement (standard)

772t

Déplacement (chargé)

970t

Vitesse de pointe

27 nœuds

Moteur

Turbines Parsons à 3 arbres (la plupart de la catégorie)
4 chaudières Yarrow (la plupart de la catégorie)
13 500 shp

Varier

Longueur

246 pieds oa

Largeur

25 pieds 3 pouces à 25 pieds 5,5 pouces

Armement

Deux canons BL Mk VIII de 4 pouces
Deux canons de 12 livres/12cwt
Deux tubes lance-torpilles de 21 pouces

Complément d'équipage

72

Posé

8 décembre 1909

Lancé

23 août 1910

Complété

février 1911

Vendu pour rupture

Mai 1921

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale

List of site sources >>>