L'histoire

Ukraine

Ukraine


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


882 CE – Kievan Rus' commence par le prince Oleg.

1569 – Commonwealth polono-lituanien. L'Ukraine relève de l'administration du Commonwealth polono-lituanien.

1648 - Soulèvement de Khmelnytsky, une rébellion cosaque ukrainienne.

1772-1795 – ‘Partitions of Poland.’ L'Ukraine occidentale tombe sous le contrôle de l'Autriche-Hongrie, le reste devient une partie de l'empire russe.

Milieu du XVIIIe siècle – Renaissance nationale ukrainienne. Nationalité et identité ukrainiennes à prendre en compte.

1917 – Conseil Rada. Central Rada (Conseil) se forme à Kiev après l'effondrement de l'Empire russe.

1918 – L'Ukraine déclare son indépendance

1932 La famine de Staline en 1932. Environ 7 millions de morts pendant la famine de collectivisation de Staline.

1944 – Tatars en Sibérie. Staline déporte près d'un quart de million de Tatars de Crimée en Sibérie.

1945 – La Seconde Guerre mondiale se termine. Partie occidentale de l'Ukraine annexée à l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

1986 – Le réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose, provoquant un événement radioactif tristement célèbre.

1991 – Indépendance. L'Ukraine déclare son indépendance de l'URSS.

1996 – Monnaie Hryvnia Introduite

Pour en savoir plus sur l'Ukraine, consultez ces articles :

Christian Eilers

Christian Eilers est un écrivain de conseils de voyage et de carrière qui aime constamment en apprendre davantage sur le monde à travers les voyages, les histoires culturelles, la lecture et l'éducation. Natif de New York, lorsqu'il ne voyage pas, il peut trouver une abondance d'influences culturelles dans sa propre ville, suffisamment pour le satisfaire jusqu'à ce que l'appel du pays suivant ne puisse plus être ignoré.

Rejoignez le débat Annuler la réponse
2 commentaires

À un certain moment dans le passé, un pays a essayé de contourner l'Ukraine pour se rendre en Russie. Ils se sont enlisés. Où puis-je trouver cette histoire ?

Salut Ralph, merci d'avoir écrit! Hmm, je ne suis pas très familier avec cette partie de l'histoire ukrainienne, est-ce quelque chose de récent ou plus vieux d'il y a des siècles ?


Culture ukrainienne

La religion en Ukraine

Environ 16% de la population ukrainienne affirme ne pas être religieux ou ne pas s'identifier à une église en particulier. Environ 55% sont membres de l'Église orthodoxe orientale tandis que 6,5%, principalement dans l'ouest de l'Ukraine, adhèrent à la tradition uniate (rite oriental) ou ukrainienne gréco-catholique. Les autres minorités comprennent l'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne, l'Église catholique romaine et divers groupes protestants. Il existe également une minorité musulmane (principalement constituée de Tatars en Crimée), qui représente 1,1% de la population.

Conventions sociales en Ukraine

Les Ukrainiens sont généralement chaleureux et amicaux avec les visiteurs. Il n'est pas rare que les Ukrainiens invitent des étrangers chez eux. Les chaussures doivent être enlevées en entrant dans une maison. Une tenue formelle est rarement requise, bien que les gens s'habillent élégamment pour le théâtre. Les visiteurs doivent éviter les démonstrations ostentatoires de richesse dans les lieux publics. Les hommes ne devraient pas serrer la main d'une femme à moins qu'elle ne leur soit offerte. Les femmes doivent se couvrir la tête lorsqu'elles entrent dans une église ou une mosquée.


Domination russe

1772-1795 - La majeure partie de l'Ukraine occidentale est absorbée par l'Empire russe à travers les partitions de la Pologne.

1783 - La Russie s'empare du sud de l'Ukraine par l'annexion du Khanat de Crimée.

19ème siècle - Le réveil culturel national voit le développement de la littérature ukrainienne, de l'éducation et de la recherche historique. La Galicie dirigée par les Habsbourg, acquise lors des partitions de la Pologne, devient un centre d'activité politique et culturelle ukrainienne, la Russie interdisant l'utilisation de la langue ukrainienne sur son propre territoire.


Les gens et la culture

Les Ukrainiens ethniques représentent plus des trois quarts de la population du pays. Les Russes représentent environ un sixième de la population. Les Biélorusses, les Moldaves, les Tatars de Crimée, les Bulgares, les Polonais et les Hongrois font partie d'un certain nombre de groupes minoritaires plus petits. Plus des deux tiers des Ukrainiens vivent dans des zones urbaines. La densité de population de l'Ukraine est particulièrement élevée dans le bassin industrialisé du fleuve Donets et les basses terres du fleuve Dniepr. Outre Kiev, les principales villes sont Kharkiv, Dnipro (anciennement Dnipropetrovsk), Odessa et Donetsk.

Religions et langues

Plus des deux cinquièmes des Ukrainiens se considèrent comme non religieux. La plupart des Ukrainiens religieux sont membres de l'Église orthodoxe d'Ukraine. Cette église a été formée en 2019 lorsque deux autres églises orthodoxes orientales ukrainiennes ont fusionné. Ces deux églises étaient sous administration russe depuis plus de 300 ans. L'église nouvellement formée est sous administration ukrainienne. Le pays compte également des populations ukrainiennes gréco-catholiques, protestantes, catholiques romaines, musulmanes et juives. En juin 2001, le pape Jean-Paul II était en Ukraine pour une visite de cinq jours. Un moment fort du voyage a été une cérémonie religieuse en plein air à Lviv à laquelle ont assisté environ 1 million de personnes. La population juive d'Ukraine est relativement petite. Avant la Seconde Guerre mondiale, la population juive était beaucoup plus importante. (Voir également églises de rite oriental.)

L'ukrainien, la langue officielle, est parlé par la grande majorité de la population du pays. Le russe est la langue minoritaire la plus importante. Faisant partie du groupe linguistique slave oriental, l'ukrainien est étroitement lié au russe. Ces deux langues sont écrites en alphabet cyrillique.

Culture

L'Ukraine possède un héritage culturel considérable. De nombreux écrivains ont contribué à la riche histoire littéraire du pays. Le poète et dramaturge classique Ivan Kotlyarevsky peut être considéré comme le premier auteur ukrainien moderne. Dans son travail Eneyida (1798), il transforme les héros de Virgile Énéide en cosaques ukrainiens. Le poète ukrainien le plus important du XIXe siècle, Taras Shevchenko, a traité de l'histoire ukrainienne et de l'oppression russe, ainsi que de thèmes plus larges. Le romancier Ivan Franko s'est imposé parmi les écrivains ukrainiens à la fin du XIXe siècle. Pendant la période soviétique, le Parti communiste exigeait des écrivains qu'ils suivent la théorie du réalisme socialiste. De nombreux écrivains ukrainiens qui n'adhéraient pas au style officiel ont été emprisonnés ou exécutés. Avec l'indépendance de l'Ukraine en 1991, une renaissance de la liberté d'expression littéraire s'est produite. Parmi les talents littéraires de l'Ukraine indépendante, le romancier Valerii Shevchuk et le poète Yury Andrukhovych se distinguent.

Des monuments impressionnants d'architecture et des musées présentant des œuvres de générations d'artistes ukrainiens se trouvent dans tout le pays. Le Musée de l'Art de l'Ukraine est situé à Kiev. Le Musée de l'architecture populaire et des voies folkloriques d'Ukraine est un musée en plein air situé dans le village de Pyronovo. Le musée conserve des éléments de la vie villageoise des XVIIe et XVIIIe siècles. Les galeries d'art présentant des artistes ukrainiens contemporains sont devenues monnaie courante dans les grands centres urbains.

La forte tradition d'art populaire du pays se poursuit à ce jour. Des ensembles de chant et de danse, notamment le Verovka State Chorus et le Virsky Dance Ensemble, ont fait de la musique et de la danse folkloriques ukrainiennes un art de la scène impressionnant. Parmi les autres formes d'art populaire ukrainien, la broderie, la sculpture sur bois, la céramique et le tissage sont très développés. Leur ornementation stylisée représente de nombreux styles régionaux.

Les aliments traditionnels ukrainiens restent également populaires dans le pays. Bien que l'Ukraine offre une variété de restaurants servant une cuisine étrangère, de nombreux Ukrainiens préfèrent encore des plats traditionnels comme le bortsch, les rouleaux de chou, varényky (Dumplings), réseaux d'étude (une forme de fromage de tête), et chachlyky (brochettes).

Éducation et protection sociale

En 1917, avant que l'Ukraine ne fasse partie de l'Union soviétique, plus de 70 % de la population était analphabète. Au début du 21e siècle, ce problème avait été éliminé : près de 100 % de la population savait lire et écrire. La principale raison de ce succès était la construction d'un système scolaire étendu. L'enseignement jusqu'au niveau secondaire général est obligatoire pour tous les enfants.

Il existe plus de 100 établissements d'enseignement supérieur en Ukraine, dont le V.N. Université nationale Karazin Kharkiv à Kharkiv et Université Taras Shevchenko de Kiev. Créée au début du XVIIe siècle, l'Académie nationale de l'Université de Kiev-Mohyla et l'Université nationale Ivan Franko de Lviv sont depuis longtemps des centres d'apprentissage majeurs. L'Académie nationale des sciences d'Ukraine coordonne les travaux de nombreuses institutions scientifiques. L'Ukraine compte également plusieurs écoles polytechniques et instituts d'enseignement supérieur dans des domaines tels que l'ingénierie, la médecine, l'agriculture, l'économie et les arts.

En théorie, tous les citoyens ukrainiens ont la garantie constitutionnelle de soins de santé gratuits et efficaces. Dans la pratique, les soins de santé sont financés par une combinaison de financement public et privé, et l'argent pour l'amélioration du système reste rare. Les caisses de maladie prépayées offrent à leurs membres une certaine assurance. Cependant, un pourcentage important des coûts des soins de santé sont engagés en tant que dépenses personnelles. Bien que les prestations de retraite soient disponibles par le biais du système de protection sociale du pays, ce système a été soumis à une pression croissante à mesure que le ratio travailleurs/retraités diminuait au début du 21e siècle. Le financement des retraites continue de consommer une grande partie du budget du gouvernement. Un pourcentage faible mais croissant d'Ukrainiens participe à des fonds de pension privés.


Le peuple ukrainien

Type de gouvernement: république

Langues parlées: Ukrainien (officiel) 67%, russe 24%, petites minorités roumaine, polonaise et hongroise

Indépendance: 24 août 1991 (de l'Union soviétique)

Fête nationale: Jour de l'Indépendance, 24 août (1991) 22 janvier (1918), le jour où l'Ukraine a déclaré pour la première fois son indépendance (de la Russie soviétique) et le jour où les républiques d'Ukraine occidentale et centrale de courte durée se sont unies (1919), est maintenant célébré comme le jour de l'unité

Nationalité: Ukrainien(s)

Religions : Orthodoxe ukrainien - Patriarcat de Kiev 19%, Orthodoxe (pas de juridiction particulière) 16%, Orthodoxe ukrainien - Patriarcat de Moscou 9%, Grec catholique ukrainien 6%, Orthodoxe ukrainien autocéphale 1,7%, Protestant, juif, aucun 38% (est. 2004)

Symbole national: trident (tryzub)

Hymne national ou chanson : Sche ne vmerla Ukraina (L'Ukraine n'a pas encore péri)


L'Ukraine déclare son indépendance

Peu de temps après que les bolcheviks ont pris le contrôle de l'immense Russie troublée en novembre 1917 et se sont dirigés vers la négociation de la paix avec les puissances centrales, l'ancien État russe d'Ukraine déclare son indépendance totale.

L'une des régions les plus prospères de la Russie d'avant-guerre, la vaste et plate Ukraine (le nom peut être traduit par à la frontière ou à la frontière) était l'une des principales régions productrices de blé d'Europe ainsi que riche en ressources minérales, y compris vastes gisements de fer et de charbon. La majorité de l'Ukraine a été incorporée dans l'empire russe après la deuxième partition de la Pologne en 1793, tandis que la section restante&# x2014la principauté de Galice&# x2014est restée une partie de l'empire austro-hongrois et a été un champ de bataille clé sur la Première Guerre mondiale&# x2019s Front de l'Est .

Immédiatement après le renversement du tsar en février 1917, l'Ukraine a mis en place un gouvernement provisoire et s'est proclamée république au sein de la structure d'une Russie fédérée. Après l'accession au pouvoir de Vladimir Lénine et de ses bolcheviks radicaux en novembre, l'Ukraine&# x2014comme son ancienne propriété russe, la Finlande&# x2014 a fait un pas de plus en déclarant son indépendance complète en janvier 1918.

Mais le gouvernement Rada de l'Ukraine, formé après la sécession, a eu de sérieuses difficultés à imposer son pouvoir au peuple face à l'opposition bolchevique et à l'activité contre-révolutionnaire dans le pays. Considérant l'Ukraine comme une source de nourriture idéale et indispensable pour leur peuple affamé, l'Allemagne et l'Autriche ont fait venir des troupes pour préserver l'ordre, forçant les troupes russes occupant le pays à partir selon les termes du traité de Brest-Litovsk, signé en mars 1918, et annexant virtuellement la région, tout en reconnaissant soi-disant l'indépendance de l'Ukraine. Pour reprendre les mots de Wilhelm Groener, un commandant de l'armée allemande à Kiev, « la structure administrative [ukrainienne] est dans le désordre total, complètement incompétente et en aucun cas prête à des résultats rapides. Il serait dans notre intérêt de traiter le gouvernement ukrainien comme une couverture et pour nous de faire le reste nous-mêmes.»


20 monuments ukrainiens

Sites naturels en Ukraine

1- Lac Svityaz

Le lac Svitiaz est un monument serein de l'Ukraine.

Le lac Svityaz est le plus profond, 58 m (190 pieds), et le deuxième plus grand lac d'Ukraine, couvrant 9,7 milles carrés (25,2 kilomètres carrés).

Le lac fait partie d'une collection de lacs de Polissy appelés les lacs Shatsky.

Tous les lacs sont remplis d'eaux cristallines et entourés de forêts primitives denses.

Vityaz tire ses eaux claires des sources, ce qui en fait un site magnifique à voir et lui donne des eaux accueillantes et chaudes.

Les bords du lac sont recouverts de sable léger, ce qui en fait une destination estivale prisée.

La navigation de plaisance est également populaire ici, ce qui permet aux visiteurs d'accéder à la grande île au centre du lac.

Le lac Svityaz se trouve dans le parc naturel national Shatsky. Raion de Chatsk, Oblast de Volyne.

2- Askania-Nova

Askania-Nova est une réserve de biosphère de l'UNESCO et l'une des plus anciennes et des plus grandes réserves de biosphère d'Europe.

Le baron Friedrich Falz-Fein a créé la réserve à la fin du XIXe siècle pour soutenir la faune à la fois locale et exotique.

Au fil du temps, les espèces non indigènes se sont installées et ont commencé à prospérer dans leur nouvel environnement.

Dans la réserve se trouvent 450 espèces d'animaux exotiques, dont six espèces éteintes dans leur pays d'origine.

Vous pouvez trouver des zèbres, des chevaux sauvages et des antilopes indiennes dans la réserve ainsi que des grues et des flamants roses.

Askania-Nova se trouve dans l'oblast de Kherson.

3- Cascade de Probiy

La cascade de Probiy est un site naturel magnifique en Ukraine.

La cascade Probiy est une cascade spectaculaire de 8 m (26 pieds) de haut sur la rivière Prut.

C'est l'une des cascades les plus célèbres du pays et un monument national incontournable en Ukraine.

Au 19ème siècle, la cascade était plus haute qu'elle ne l'est aujourd'hui.

En raison de l'érosion provoquant l'approfondissement du canal, celui-ci a perdu une partie de sa hauteur.

La cascade et la rivière Prut sont populaires pour le kayak et le rafting en raison du terrain accidenté et des eaux vives.

Pour ceux qui recherchent une expérience plus paisible à la cascade, il y a un pont traversant le ravin où vous pourrez profiter d'une vue sur la rivière et la cascade.

De nombreux food trucks, stands et cafés se trouvent à proximité, tous vendant des aliments et des produits locaux.

La cascade de Probiy se trouve à Yaremche, dans l'oblast d'Ivano-Frankivsk, 78500.

4- Carpates

Profiter de la vue sur les montagnes des Carpates en Ukraine.

Les Carpates traversent plusieurs pays des Balkans et d'Europe de l'Est : Ukraine, Roumanie, Serbie, Hongrie, Slovaquie, Autriche, Pologne et République tchèque.

Chaque pays offre aux visiteurs une expérience différente et unique avec cette gamme et devrait être inclus dans tout itinéraire des Balkans.

En Ukraine, ce monument naturel est considéré comme un lieu de pouvoir.

La chaîne ici est remplie de lacs de montagne, d'une forêt épaisse et de villages parsemés sur les collines.

Dirigez-vous vers le petit village de Dzembronya, une colonie de montagne à 898 m (2946 pieds) pour voir les coutumes ukrainiennes traditionnelles encore pratiquées aujourd'hui.

Pour une expérience plus unique et naturelle, visitez la vallée de la jonquille.

La vallée, qui est remplie de jonquilles en fleurs en mai, est le seul endroit au monde où les jonquilles ont poussé avec succès à 200 m (656 pi) au-dessus du niveau de la mer.

Les montagnes des Carpates se trouvent dans l'oblast de Transcarpatie, le sud-ouest de l'oblast de Lviv, le sud de l'oblast d'Ivano-Frankivsk et l'ouest de l'oblast de Tchernivtsi.

5- Dendropark d'Alexandrie

Les ruines de Dendropark sont un point de repère historique intrigant en Ukraine.

Alexandria Dendropark accueille les visiteurs depuis plus de 200 ans. Le comte Francis Xavier Branicki a créé le parc à la fin du XVIIIe siècle.

Le parc s'étend sur 200 ha, ce qui en fait un excellent endroit pour une journée.

Il existe plus de 2500 espèces de plantes et d'arbres, y compris ceux originaires d'Europe et de divers endroits dans le monde.

Dispersés dans le parc se trouvent de nombreuses statues, ponts et petits temples.

Il y a aussi de petits étangs, des cascades et des ruisseaux remplis de carpes koï, de cygnes et de canards. Le long des rives se trouvent des maisons où vivent les canards et les cygnes.

Alexandria Dendropark se trouve au parc d'Alexandrie, Bila Tserkva, région de Kiev, 09100.

6- Canyon du Dniestr

Le canyon du fleuve Dniestr, un point de repère naturel de l'Ukraine à admirer.

Le canyon du Dniestr est considéré comme l'une des sept merveilles naturelles de l'Ukraine et est un site naturel incontournable.

Le canyon suit le fleuve Dniestr et s'étend sur 250 kilomètres (155 miles) de parois rocheuses abruptes, de cascades, de forêts épaisses et de grottes.

Les falaises du canyon présentent des plantes et des fleurs fossilisées parmi les rochers datant de plus de 500 millions d'années.

La meilleure façon de découvrir la beauté du canyon est de participer à l'une des nombreuses visites à pied qui comprennent de petites sections du canyon ou en bateau lors d'une excursion en catamaran.

Le canyon est également un endroit populaire pour le rafting en eaux vives.

Le canyon du Dniestr se trouve à Bridok, dans l'oblast de Tchernivtsi, 59430.

7- Sables d'Oleshky

Les motifs d'Oleshky Sands. qui est un point de repère naturel de l'Ukraine à admirer

Oleshky Sands est une caractéristique unique et inhabituelle du paysage naturel de l'Ukraine.

Au nord de la mer Noire, l'épaisse forêt est interrompue par une importante étendue de sable de forme ovale couvrant 161 kilomètres carrés (62 miles carrés).

Les sables sont la deuxième plus grande étendue de sable d'Europe.

Dans la zone se trouvent des dunes pouvant atteindre 5 m (16 pi) de hauteur qui changent souvent avec les vents.

Pour empêcher les sables de s'étendre davantage et de nuire potentiellement aux zones agricoles, le bord des sables d'Oleshky a été replanté avec des pins dans une formation dense pour agir comme une barrière.

Oleshky Sands se trouve dans l'oblast de Kherson.

8- Lac Synevir

Le lac Synevir est un magnifique site naturel de l'Ukraine.

Le lac Synevir est un véritable trésor des montagnes des Carpates ukrainiennes et connu sous le nom de « Perle des Carpates ».

C'est le plus grand lac des Carpates ukrainiennes et l'une des sept merveilles naturelles de l'Ukraine.

Le lac est encadré par une beauté naturelle spectaculaire, cependant, l'un de ses plus grands attraits vient de la légende qui s'y rattache.

La légende ukrainienne raconte l'histoire de Syn, la fille d'un duc, qui avait des yeux bleus brillants.

Lors d'un voyage dans la forêt avec son père, elle a entendu une flûte jouée par Vir, un musicien.

Le couple est tombé amoureux et a commencé à se rencontrer en secret, mais lorsque le duc l'a découvert, il était furieux et a tué Vir de rage.

Syn est allé à la tombe de Vir’s dans le chagrin et a commencé à pleurer.

Le lac est alors apparu dans la même teinte bleu vif que ses yeux et porte le nom des amants.

Au centre du lac se trouve une petite île avec la pierre tombale de Vir et une sculpture en bois de Vir et Syn.

Le lac Synevir se trouve dans le district de Mizhhirs’kyi.

9- Chornohora

Lac Nesamovyte dans la crête de Tchornohora (Ukraine).

Chornohora est le plus haut groupe de montagnes des Carpates ukrainiennes.

La montagne est en deux parties, séparées par un profond col.

Le plus haut sommet de Chornohora est Petros à 2020m (6627ft), avec ses autres sommets atteignant tous plus de 1900m (6233ft).

Les pentes sont couvertes d'épaisses forêts de hêtres, d'épicéas et de genévriers.

Chornohora est un point de repère naturel fascinant à explorer à pied et est un endroit parfait pour les randonneurs passionnés à la recherche d'un défi.

Chornohora se trouve dans l'oblast d'Ivano-Frankivsk.

10- L'île de Dzharylhach

L'île de Dzharylhach se trouve dans le golfe de la mer Noire et est la plus grande île de la mer Noire, couvrant 56 kilomètres carrés (21,6 miles carrés).

L'île compte plus de 200 lacs d'estuaire et est bien connue pour ses lacs de boue et de sel.

Son paysage naturel unique en a fait un habitat parfait pour les cerfs, les sangliers et les renards.

L'île abrite également des plantes menacées du continent, notamment le Dniper Stipa et l'herbe à épée.

Sur la côte, il est possible de voir de nombreuses espèces de crabes, crevettes, dauphins et marsouins.
L'île de Dzharylhach se trouve dans l'oblast de Kherson.

Monuments historiques en Ukraine

11- Cathédrale de l'Annonciation

La cathédrale de la Sainte Annonciation dans la ville de Kharkiv est un monument de conte de fées de l'Ukraine.

La cathédrale de l'Annonciation a été achevée en 1888 et conçue par Mikhail Lovotsov, un architecte local, dans le style néo-byzantin.

La cathédrale comprend un clocher de 80 m (262 pieds) et de nombreuses petites tours en forme de dôme.

L'extérieur de la cathédrale est orné de rayures rouges et crème, avec les dômes finis en bronze qui, au fil du temps, s'est oxydé en vert.

La cathédrale a été fermée pendant un certain temps dans les années 1930 mais a été rouverte pendant l'occupation allemande de l'Ukraine.

Après la guerre, il est devenu une école, une église et un entrepôt avant d'être restitué à une église orthodoxe et à la résidence des évêques.

La cathédrale de l'Annonciation est située au 1, rue Blagovischenska, dans le district de Kholodnohirs’kyi Kharkiv, dans l'oblast de Kharkivs’ka, 61000.

12- Escalier Potemkine

L'escalier du Potemkine est un monument célèbre de l'Ukraine.

Les escaliers du Potemkine sont parmi les monuments les plus célèbres d'Ukraine.

Les escaliers sont un symbole d'Odessa, construits initialement pour servir d'entrée au port.

Francisco Boffo, un architecte italien, et Avraam Melnikov et Pot’s, des architectes russes, ont conçu les 192 marches qui ont été achevées au milieu des années 1800.

Les escaliers tirent leur nom d'une scène célèbre du film muet Battleship Potemkin, dans laquelle des soldats ont massacré les citoyens d'Odessa. Alors que le film dramatisait la scène, il était basé sur une véritable bataille en 1905, 20 ans avant la sortie du film.

L'escalier Potemkine se trouve à Odessa, Oblast d'Odessa, 65000.

13- Château de Lubart’s

Le château de Lubarts en Ukraine, un monument historique à découvrir.

Le château de Lubart est un monument si célèbre en Ukraine qu'il est imprimé sur le billet de 200 UAH.

En 2011, le château a reçu la première place au concours des Sept Merveilles d'Ukraine.

Le prince lituanien Lubart a construit le château au 14ème siècle et en a fait sa résidence.

Le château est célèbre pour avoir été le siège du Congrès des monarques européens en 1429, où le prince Vitovt et d'autres personnalités ont discuté de la manière de s'unir contre la menace turque contre l'Europe.

A l'intérieur du château se trouve une armurerie, une collection de cloches et une exposition sur la céramique.

Le château de Lubart est situé à Kafedralna St, 1A, Lutsk, Volyn Oblast, 43000.

14- La Sainte Dormition Pochayiv Lavra

L'impressionnante Dormition Pochayiv Lavra est l'un des monuments les plus célèbres d'Ukraine.

La Sainte Dormition Pochayiv Lavra a été fondée en 1240 sur une montagne surplombant la ville de Pochayiv.

Le monastère mesure 56 m (183 pieds) de haut.

Malgré son différend sur ses origines, il est largement admis que l'église a été construite au début des années 1500.

Le premier enregistrement de son nom utilisé a été trouvé à l'époque, bien que certains pensent qu'il a été fondé 300 ans auparavant lors des invasions mongoles.

La cathédrale de la Dormition est le bâtiment principal de la Laure.

Gottfried Hoffmann a conçu la cathédrale dans le style baroque et néoclassique.

L'intérieur est orné de peintures restaurées par Vasilyev suite à un incendie en 1974 et de sculptures de Poliyevsky.

La Sainte Dormition Pochayviv Lavra se trouve à Pochaiv, dans l'oblast de Ternopil, 47026.

15- Château de Pidhirtsi

Le château de Pidhirtsi est un monument historique en Ukraine.

Andrea dell’Aqua a construit le château de Pidhirtsi entre 1635 et 1640 pour l'Hetman de la couronne polonaise.

Contrairement à beaucoup d'autres en Ukraine, le château a été construit uniquement comme une maison et non comme une forteresse ou un siège défensif.

Autour du château se trouvent des jardins paysagers dans les styles français et anglais de l'époque.

Dans l'enceinte se trouvent deux petites églises.

Le château a été vandalisé et gravement endommagé pendant la guerre polono-soviétique, et a été transformé en sanatorium après la Seconde Guerre mondiale.

Un coup de foudre a provoqué un incendie en 1956 et encore plus de dégâts au château autrefois magnifique.

Le château montre aujourd'hui des niveaux de dommages causés par ces événements, cependant, le parc du château a continué à prospérer et à être entretenu.

D'importantes reliques du château, dont une incroyable collection de peintures et de sculptures, sont conservées par le musée des Beaux-Arts de L’viv.

Le château de Pidhirtsi se trouve à Pidhirtsi, district de Brody, région de L’viv, 80660.

Pour les points de repère en Amérique latine, voir :

16- Tchernobyl

La centrale nucléaire de Tchernobyl est un monument célèbre en Ukraine.

Le site de la pire catastrophe nucléaire au monde, la centrale nucléaire de Tchernobyl et ses environs est un point de repère de l'histoire ukrainienne et commence à devenir un lieu populaire pour les touristes.

Le 26 avril 1986, le réacteur 4 explose lors d'un test de sécurité.

Des poussières radioactives ont été envoyées dans l'air affectant les gens à travers l'Europe et le monde.

À la suite de l'explosion, la ville de Pripyat et toutes les zones situées dans un rayon de 10 km (6,21 milles) ont été évacuées.

Malgré les dangers et les radiations continus, il est possible de visiter Tchernobyl lors d'une visite guidée.

Les visites sont limitées à une journée, où les visiteurs sont montrés des zones de la ville maintenant abandonnée.

Les visiteurs reçoivent des vêtements de protection et reçoivent un instrument pour suivre le rayonnement auquel ils sont exposés, qui est maintenant considéré comme sûr sur une courte période.

Tchernobyl se trouve à Pryp’yat’, dans l'oblast de Kiev.

17- Forteresse de Khotyn

La charmante forteresse médiévale de Khotyn est un magnifique monument en Ukraine.

Une autre des sept merveilles de l'Ukraine est la forteresse de Khotyn, qui a été construite au XVe siècle.

Pour garder la forteresse protégée, un mur d'une épaisseur de 6 m (19,6 pi) et d'une hauteur de 40 m (131 pi) empêchait les tirs de canon de causer trop de dégâts.

Les murs extérieurs de la forteresse sont décorés de symboles du christianisme et comprennent des symboles de sagesse et de la montagne sainte.

On pense qu'en incluant ces symboles sur les murs, la forteresse était protégée par une puissance supérieure lui permettant de résister aux attaques.

La forteresse de Khotyn se trouve à Khotyn, dans l'oblast de Tchernivtsi.

18- Réservoir Krementchouk

Le réservoir de Krementchouk, ou la mer artificielle, est le plus grand réservoir du fleuve Dnipro.
Trois rivières se jettent dans le réservoir.

Le réservoir a été construit en 1959 dans le cadre de la centrale hydroélectrique de Krenenchuck et a mis près d'un an à se remplir.

Le réservoir mérite son surnom, la mer artificielle, car sa rive opposée est cachée au-delà de l'horizon.

Il s'étend sur 2 250 kilomètres carrés (868,7 miles) avec une profondeur de 6 m (19,6 pieds).

Le réservoir de Krementchouk se trouve dans l'oblast de Tcherkassy.

19- Batkivshchyna Maty

Skyline de Kiev au coucher du soleil et l'un des monuments les plus célèbres d'Ukraine.

Batkivshchyna Maty, ou le monument de la patrie, est l'un des seuls monuments soviétiques restants en Ukraine après leur indépendance.

La statue se trouve dans les collines de Pechersk et mesure 102 m (334,6 pieds), ce qui en fait l'un des monuments les plus hauts du monde, surclassant la Statue de la Liberté à New York et le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

Le monument est construit en acier inoxydable et a été initialement financé pour être recouvert de feuilles d'or.

Motherland a deux ponts d'observation : le premier est au pied de la statue, et le second est à l'intérieur du bouclier.

Batkivshchyna Maty est à Slavy St, 20, Cherkasy, Cherkasy Oblast, 18000.

20- Panteleimon le chat persan

Qui aurait pensé que cette sculpture de chat à Kiev deviendrait un point de repère populaire en Ukraine.

La statue de Panteleymon le chat persan est apparue dans les années 1990 devant la station de métro Zoloti Vorota.

Le chat est aimé dans la ville en raison de son histoire.

Serhii Husovskyi, un célèbre restaurateur, a ouvert un restaurant gastronomique.

Peu de temps après l'ouverture du restaurant, Panteleymon le chat persan a commencé à fréquenter le restaurant et en a fait sa maison.

Il était populaire auprès du personnel et des convives, mais malheureusement, lors d'un incendie dans le restaurant, Panteleymon est décédé.

La statue représentant ce chat bien-aimé a été conçue et coulée en bronze en sa mémoire.

La statue présentait initialement un petit oiseau qui a été volé au début des années 2000.

La queue de Panteleimon est la partie la plus brillante de la statue, car les touristes et les habitants pensent que la frotter portera chance.

Panteleimon Le chat persan se trouve au passage Zolotovorits’kyi, 3, Kiev, 01034.


Les relations difficiles de l'Ukraine avec la Russie : une brève histoire

(Spencer Platt/Getty Images)

Pourquoi l'Ukraine est-elle si importante pour la Russie ?Les deux pays voisins sont liés depuis plus de 1 000 ans d'histoire tumultueuse. Aujourd'hui, l'Ukraine est l'un des plus grands marchés de la Russie pour les exportations de gaz naturel, une route de transit cruciale vers le reste de l'Europe et abrite environ 7,5 millions de Russes ethniques – qui vivent pour la plupart dans l'est de l'Ukraine et dans la région sud de la Crimée. (Au total, environ 25 pour cent des 46 millions d'Ukrainiens revendiquent le russe comme langue maternelle). autour de lui comme source de sécurité », a déclaré David Clark, président de la Russia Foundation, un groupe de réflexion. C'est particulièrement vrai pour l'Ukraine, que la Russie considère comme son petit frère. "Tout le monde sait que les Ukrainiens sont des Russes", a déclaré le conseiller du Kremlin, Sergueï Markov. « À l'exception des Galiciens » — une référence aux résidents de langue ukrainienne de l'ouest de l'Ukraine.

Pourquoi les Russes considèrent-ils l'Ukraine comme la leur ?C'est en partie parce que les deux nations trouvent leurs racines dans le premier État slave oriental, Kievan Rus, qui s'étendait de la Baltique à la mer Noire du IXe siècle au milieu du XIIIe siècle. Cet empire médiéval a été fondé, assez curieusement, par les Vikings - "Rus" est le mot slave donné aux Scandinaves aux cheveux roux - qui ont déferlé du nord au IXe siècle, ont conquis les tribus slaves locales et ont établi leur capitale à Kiev. . Le royaume s'est converti au christianisme orthodoxe oriental en 988, jetant les bases de l'église russe moderne. Un évêque français envoyé en Ukraine a déclaré : « Cette terre est plus unifiée, plus heureuse, plus forte et plus civilisée que la France elle-même. Mais au 13ème siècle, Kiev a été dévastée par les envahisseurs mongols, et le pouvoir s'est déplacé vers le nord vers un petit avant-poste commercial de la Rus appelé Moscou.

Qu'est-il arrivé à l'Ukraine après la chute de Kievan Rus ?Son territoire a été découpé par des puissances concurrentes, qui ont apprécié les plaines fertiles et le sol riche et sombre qui ont plus tard valu à l'Ukraine le surnom de « grenier à blé de l'Europe ». La Pologne catholique et la Lituanie ont dominé le pays pendant des centaines d'années, mais à la fin du XVIIIe siècle, la Russie impériale s'était emparée de la majeure partie de l'Ukraine, à l'exception de la Galicie, qui était contrôlée par l'Empire austro-hongrois. Les tsars ont qualifié leur domination de « petite Russie » et ont tenté d'écraser la montée du nationalisme ukrainien dans les années 1840, interdisant l'utilisation de la langue ukrainienne dans les écoles.

Comment l'Ukraine s'est-elle détachée ? Le premier État ukrainien indépendant a été déclaré à Kiev en 1917, à la suite de l'effondrement des empires russe et austro-hongrois à la fin de la Première Guerre mondiale. Cette indépendance a été de courte durée. Le nouveau pays a été envahi par la Pologne et combattu par des forces fidèles au tsar et au nouveau gouvernement bolchevique de Moscou, qui a pris le pouvoir lors de la révolution de 1918 en Russie. Au moment où l'Ukraine a été incorporée à l'Union soviétique en 1922, son économie était en lambeaux et sa population affamée. Le pire était à venir. Lorsque les paysans ukrainiens ont refusé de rejoindre les fermes collectives dans les années 1930, le dirigeant soviétique Joseph Staline a orchestré des exécutions de masse et une famine qui a tué jusqu'à 10 millions de personnes. Par la suite, Staline a importé des millions de Russes et d'autres citoyens soviétiques pour aider à repeupler l'est riche en charbon et en minerai de fer. This mass migration, said former U.S. Ambassador to Ukraine Steven Pifer, helps explain why "the sense of Ukrainian nationalism is not as deep in the east as it is in the west." World War II exacerbated this divide.

What happened during the war?When the Nazis invaded Ukraine in 1941, many locals welcomed the Germans as liberators from the Soviets, and tens of thousands even fought alongside them, hoping Adolf Hitler would reward them with an independent state. Later, when the Nazis began using Ukrainians as slave labor, about 2.5 million fought for Stalin's Red Army. The country became one of World War II's bloodiest battlefields. At least 5.3 million Ukrainians died during the war — about one sixth of the population. About 2.25 million of those killed were Jews, targeted by both the Nazis and some Ukrainian collaborators. At the end of the war, Stalin deported tens of thousands of Ukrainians accused of cooperating with the Nazis to Siberian prison camps, and executed thousands more.

When did Ukraine become truly independent?In 1991, more than 90 percent of Ukrainians voted to declare independence from the crumbling Soviet Union. But Russia continued to meddle in the country's affairs. In Ukraine's 2004 presidential election, the Kremlin backed pro-Russian candidate Viktor Yanukovych. Massive fraud in that election sparked the Orange Revolution, which kept Yanukovych from power. The failure of subsequent leaders led to Yanukovych's making a comeback in 2010. But after he canceled a trade deal with the European Union, he was driven from office again last month by pro-Western demonstrators. Despite the world's outrage, Russian President Vladimir Putin is unlikely to let Ukraine leave his country's orbit. "Russia without Ukraine is a country," explains Daniel Drezner, an international politics professor at Tufts University. "Russia with Ukraine is an empire."

Crimea: Khrushchev's mysterious giftCrimea has become a flash point in the struggle between Kiev and Moscow, with Russian troops seizing control of the southern peninsula bordering on the Black Sea. But exactly why this region — which has a majority ethnic Russian population and is home to Russia's Black Sea fleet — ended up as part of Ukraine is something of a mystery. The peninsula had been ruled by Russia for centuries when Soviet leader Nikita Khrushchev suddenly gifted it to Kiev in 1954. Many Russians think Khrushchev was drunk when he signed the Crimea away, while others believe he was trying make amends for the Ukrainian famine. The handover remains deeply unpopular with ordinary Russians, 56 percent of whom view Crimea as Russian territory, far more than feel a claim on Chechnya. "Many see Putin as the one who returned some of Russia's strengths,'' said Denis Volkov, an independent Russian pollster. "I think he will use this idea of the loss of the Soviet Union to drum up support with Crimea."


Ukraine: History, Culture and Identities

Ukraine. The largest country in Europe with its capital in Kyiv.

Ukraine has more than a thousand-year history associated with numerous stereotypes. Like most Eastern European countries, it is a rather young country. Ukraine declared its independence only in 1991. Nevertheless, since then, it managed to survive three revolutions struggling for the protection of democratic values ​​and human rights radically change the vector of international politics and advance significantly in the development of arts and culture.

What about the events and processes taking place before the independence was declared? What historical and cultural heritage was preserved by Ukraine when it entered the 21st century?

We offer you a short introductory course in the history, culture, and society of Ukraine from the Middle Ages to the present.

You will be guided by experienced researchers, experts in history and political science, and leading professors of the National University of "Kyiv-Mohyla Academy".

The online course "Ukraine: History, Culture, and Identities" has been developed by the Ukrainian Institute, Kyiv-Mohyla Academy, and online education studio EdEra.



Commentaires:

  1. Chatha

    C'est une information remarquable et très précieuse

  2. Tugul

    Tu as tout à fait raison. Dans ce quelque chose est et c'est une excellente idée. Je le garde.

  3. Maclachlan

    J'espère que vous trouverez la bonne décision.



Écrire un message